HISTOIRE DU DOMAINE

Situés à Vougeot, les bâtiments du Domaine datent de 1626. C'étaient autrefois ceux de "l'auberge où pend comme enseigne l'image de Saint-Louis" qui appartenaient au seigneur de Vougeot. Cette auberge abritait un relais de poste pour les diligences reliant Dijon à Beaune.

 

Au moment du rachat par René LEYMARIE, en 1969, tous les plans existaient pour transformer le grand chais qui longe le Clos de Vougeot, en chambres de grand luxe destinées en particulier à accueillir les participants aux chapitres de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin. Entièrement rénovée "à l'ancienne", cette propriété est la plus directement voisine du Clos de Vougeot.

 

C’est un petit domaine familial de moins de 4 hectares constitué des appellations suivantes :

  • Clos de Vougeot Grand Cru : 52,60 ares
  • Chambolle-Musigny 1er Cru “Aux Echanges” : 92,60 ares
  • Vougeot “Clos du Village” : 39,25 ares
  • Gevrey-Chambertin “La Justice” : 67,93 ares
  • Morey-Saint-Denis : 39,44 ares
  • Bourgogne et Bourgogne Grand Ordinaire : 93,62 ares

A l’exception d’un peu plus de 20 ares de Bourgogne Blanc plantés en Chardonnay, la propriété ne produit que des vins rouges tous issus exclusivement du Pinot Noir.